Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 février 2009 1 02 /02 /février /2009 19:57

Le juge Burgaud dit au CSM n'avoir pas "failli",sa défense attaque la Chancellerie

 
Discussion: Réforme de la justice

Huit ans après le début de son enquête au tribunal de Boulogne-sur-Mer (Pas-de-Calais) sur cette affaire d'abus sexuels sur mineurs -qui s'est soldée par 13 acquittements sur 17 accusés- Fabrice Burgaud comparaissait devant ses pairs qui l'entendront pendant une semaine.

Sous les ors surchargés de la grande salle de la Cour de cassation du palais de justice de Paris, encadré par ses défenseurs, les avocats Patrick Maisonneuve et Jean-Yves Dupeux et le magistrat Jean-Yves Monfort, Fabrice Burgaud, 37 ans, faisait face au premier président de la Cour de cassation Vincent Lamanda, qui préside cette formation disciplinaire.

"Je n'ai commis aucune faute disciplinaire, ni de près ni de loin. Je n'ai failli d'aucune sorte à mon serment de magistrat", a affirmé d'emblée Fabrice Burgaud, tout en soulignant qu'il ne prétendait pas "avoir mené une instruction parfaite".

Lisant une longue déclaration, il a répliqué à chacun des griefs qui lui sont faits par la Chancellerie.

Face aux accusations de "vérifications insuffisantes" durant l'instruction menée en 2001 et 2002, il a souligné qu'elles avaient été jugées "suffisantes tant par le juge d'instruction qui (lui) a succédé (en août 2002, ndlr) que par la chambre de l'instruction" de la cour d'appel de Douai.

Expertise ADN, écoutes téléphoniques, contrôles d'horaires de travail, de particularités physiques.., le magistrat a longuement égrené ses actes.

Il a dit avoir recouru à une "méthode classique" enseignée à l'Ecole nationale de la magistrature (ENM), d'où il sortait, et s'être "efforcé de recouper les déclarations des mineurs avec celles des adultes".

Quant au crédit excessif qu'il aurait accordé à certains enfants, il a assuré avoir exercé "une analyse critique" de leurs déclarations via des "expertises psychologiques".

"Chaque décision de mise en examen était prise au cas par cas (...) Je n'ai à aucun moment utilisé des procédés déloyaux pour piéger les mis en examen (...) Je conteste formellement tout manque d'impartialité", a-t-il déclaré, rejetant cette accusation "de dernière minute" de la Chancellerie.

Dans une note du 20 janvier, la Direction des services judiciaires estime notamment que le juge Burgaud a commis une "accumulation de manquements" au "caractère systématique voire volontaire", introduisant donc l'idée que c'est "délibérément" et non par inexpérience que le juge a renvoyé des innocents devant le tribunal.

Les défenseurs du juge ont élevé "les plus vives protestations" contre ces "accusations terribles", demandant en vain leur retrait.

Pour Me Maisonneuve, la Chancellerie veut satisfaire l'opinion publique "qui ne comprendrait pas qu'il ne soit pas condamné", au risque de faire du juge "un bouc-émissaire".

Cette note, a-t-il souligné, intervient après "l'annonce de la suppression du juge d'instruction" par le président Nicolas Sarkozy, "un juge dangereux, incontrôlable".

"Il faut supprimer le juge d'instruction, alors commencez par supprimer celui-là", a lancé l'avocat selon lequel "il faut avoir la tête du juge Burgaud".

L'audience devait reprendre mardi matin.

Partager cet article

Repost 0
Published by Benjamin Brame - dans Incessantes réformes
commenter cet article

commentaires

recuperar hd 21/12/2016 12:02

Truly fascinating and alluring article you have here. I truly appreciated perusing this post and I completely concur with your presumption. It is incredible to see such web journals like this. Much obliged to you!

Gérald de Wendel 10/01/2016 16:15

Affaire des disparus de Mourmelon :

http://www;disparusdemourmelon.org

fautes lourdes de la justice.

Alexis Royer 02/02/2009 21:50

Comme ça, on va utiliser cet argument pour supprimer la fonction de juge d'instruction et on aura encore plus d'innocents en prison.
Belle justice je trouve.

JUSTICE PARTOUT

Recherche

Belles lignes!

Archives

Justice Brulante

  • Intime Conviction déménage et voit grand !
    Chers lecteurs, en raison du succès d'intime conviction dont vous êtes les principaux responsables, votre quotidien judiciaire déménage pour devenir plus performant, plus attrayant....bref, ce n'est que justice à votre égard : voici sa nouvelle adresse...
  • La défense du juge Burgaud attaque la Chancellerie
    Le juge Burgaud dit au CSM n'avoir pas "failli",sa défense attaque la Chancellerie Fabrice Burgaud a affirmé lundi au Conseil supérieur de la magistrature (CSM) n'avoir jamais "failli" à ses devoirs, tandis que ses défenseurs accusaient la Chancellerie...
  • Assises de la semaine
    Un russe accusé d'un assassinat à Nice Braquage et prise d'otage Huit ans de prison pour des viols sur mineure Tentative de meurtre 12 ans de réclusion
  • Correctionnelles de la semaine
    Tag antisémite La bagarre familiale Incendies de caravanes Alcoolémie mortelle
  • Le sursis de la dernière chance pour un chauffard
    Publié le 29/01/2009 04:42 | Sylvie Ferré C'est la troisième fois que ce quadragénaire est interpellé au volant de sa voiture sous l'empire de l'alcool. L'audience correctionnelle d'hier après-midi a démarré par une procédure de comparution immédiate....
  • Assises du jour
    L'incendiaire Les agresseurs de Damiano Tamagni Le cambriolage nocturne. L'incendiaire Le calvaire de l'adolescente Tentative d'assassinat Une voiture mal parquée Viol sur personne vulnérable 10 ans pour viols et agressions sexuelles
  • Astérix au tribunal
    LE MONDE | 29.01.09 | 16h25 • Mis à jour le 29.01.09 | 16h25 a zizanie règne au sein de la famille Uderzo. Sylvie, fille unique d'Albert, le dessinateur d'Astérix est en conflit ouvert avec son père à propos d'un litige sur la propriété des droits du...
  • La justice sur le dos de la garde des Sceaux
    Société 24 janv. 6h51 Les réformes, et les méthodes, de la ministre ont uni l’ensemble des professions judiciaires contre elle. 6 réactions ONDINE MILLOT «Rachida Dati est un fidèle soldat du sarkozysme», répète aujourd’hui un de ses proches pour expliquer...
  • Spéciale Prisons
    Suicides LE SUICIDE EN PRISON La prévention des suicides en prison Mesures de vigilances La vague préoccupe l'administration Conditions Conditions de détention : les détenus ne peuvent saisir la justice Les cours de promenade font peur Rachida Dati fait...
  • 18 mois de prison… par erreur
    Justice - Jean-Marc Aubert, le mercredi 28 janvier 2009 à 04:00 lu 300 fois · aucun commentaire --> Le faux coupable possédait pourtant toutes les preuves… Jeudi, la chambre civile de la cour d’appel de Montpellier fixera le prix « d’une erreur monumentale,...